La truffe : de la culture à la dégustation !

Conservation

Comme la majorité des champignons, la truffe est un produit fragile, à qui il convient d’apporter un minimum de soins pour pouvoir le consommer dans les meilleures conditions.

Une fois récoltée, la truffe doit être brossée, éventuellement lavée avec précautions, tamponnée pour la sécher et, dans la mesure où elle ne sera pas consommée immédiatement, conservée au réfrigérateur ou rapidement congelée, si possible individuellement sous vide. Pour le réfrigérateur, il convient de placer la truffe, enroulée dans un papier absorbant que l’on remplacera tous les 2 jours, dans un contenant hermétique (afin que le parfum puissant de la truffe ne diffuse pas inopinément dans l’ensemble du réfrigérateur).

D’autres méthodes sont également utilisés comme la mise en conserve, la surgélation, etc., pour conserver plus durablement ces produits et pouvoir les consommer en toutes saisons. Toutefois, ces procédés peuvent être plus délicats à mettre en oeuvre et, de toutes façons, la truffe n’est jamais meilleure que lorsqu’elle est fraîche et quasiment naturelle !